Archives mensuelles : mars 2009

Poursuivre le processus de démocratisation (3) Critiques acritiques

Critiques acritiques

1. Critiquer le pape? et pourquoi donc? De toute façon, on ne peut pas reprocher à l’éléphant sa trompe. La seule tâche qui nous incombe aujourd’hui, dans la poursuite de la construction d’un monde humain déhierarchisé (ou démocratique, ce qui est la même chose) ce n’est pas de critiquer telle ou telle religion ni d’inciter telle ou telle religion à s’amender ni même, au risque de surprendre les intégristes rationalistes, la critique des religions elles-mêmes, mais de reléguer les religions, en tant que résidus de l’histoire,  au même musée des antiquités que la massue, l’arc et la flèche, le glaive et l’épée, le papyrus et le combat des gladiateurs. Ceux qui attendent encore des religions quelques bienfaits humains ou quelques compréhensions ou même quelque intelligence du monde humain actuel viennent encore une fois d’être bien servis par les propos du Résidu de l’Epoque Féodale qu’il est inutile de qualifier de stupides, méprisants et racistes, puisqu’il n’y a rien a attendre d’autre.

2. Critiquer le capitalisme? ce qui s’applique au REF s’applique au capitalisme. Rien ne changera si nous gardons ce monde hierarchisé (voir précemment l’appel Pour la construction d’un droit humain global)